De la stratégie d’ouverture…

Alors que Jack Lang claque violemment la porte du PS Français, pendant que celui-ci s’évertue par tous les moyens possibles et (in)imaginables à contrer la politique d’ouverture du Président Sarkozy, j’en viens à essayer de positionner cette politique d’ouverture.

D’une part, elle semble neuve dans l’écosystème français, tellement ancré dans le clivage gauche-droite. On peut parler de Blairisme, mais je n’aime guère le terme.

D’autre part, elle semble simple : choisir pour certains postes-clés les éléments les plus compétents, faisant fi de leur appartenance politque. Cela semble relever d’un naturel on sens. Par exemple, les compétences affichées par un Dominique Strauss-Kahn pour diriger le FMI sont difficilement contestables.

Ensuite, on en vient à se dire que ça ne peut faire que du bien, et aux institutions, et au pays, de part la qualité de ses dirigeants.

Et comme Sarkozy demande à être jugé sur ses résultats, la boucle est bouclée…

Ce qui par contre m’étonne, c’est que tout le monde crie à la révolution, mais il existe déjà un nom pour ce qui est en train d’être mis en place : le management. Il fallait juste y penser :-).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :