L’Etat Belge, fossoyeur de Fortis?

Que reste-t-il de Fortis aujourd'hui??

Que reste-t-il de Fortis aujourd'hui?

Il suffit que je parte 10 jours pour qu’on en profite pour faire n’importe quoi! Au delà de ce trait d’humour, on est en droit de se demander où l’Etat Belge avait la tête lors de la revente de Fortis vite fait bien fait à BNP Paribas, qui doit encore s’en frotter les mains.

Etape 1 : l’Etat vole au secours de Fortis, conjointement avec les Etats Néerlandais et Luxembourgeois. Tout le monde applaudit, les actionnaires et les épargnants respirent…

Grands seigneurs, nos gouvernants nous répètent qu’il faut raison garder (ça me rappelle Chirac aux Guignols tiens! 🙂 ), ne pas céder à la panique, etc…

De fait, je me dis que pour l’Etat, ce pourrait être l’occasion d’empocher une plus-value d’ici 2-3 ans, lorsque la banque serait remise a flots, dont pourrait bénéficier le budget et donc in fine, le citoyen. Raisonnement trop simple naïf!

Etape 2 : en dépit du bons sens, et en totale opposition avec leurs divers appels au calme, voilà notre Premier et son acolyte des Finances qui revendent le bébé illico presto à BNP Paribas. Bien sûr, on garde le lange bien rempli dans le holding, histoire de conclure la vente facilement.

Là, c’est fort de chez fort, ou plutôt con de chez ducon!!! Surtout que dans les 3 jours qui suivirent, l’Union Européenne a débloquer plus de 1500 milliards d’€ pour sauver les banques.

Quand on peut lire ici et là qu’au travers de cette crise, Yves Leterme a vraiment revêtu son habit de Premier Ministre, je le requalifierais plutôt de Premier Sinistre!

Incrompréhensible, tout bonnement… Pourquoi vendre dans l’urgence, au rabais, alors que les dangers de faillites étaient écartés… C’est à n’y rien comprendre.

De même, le gouvernement joue l’étonné, voire l’effaré, suite aux différentes actions judiciaires rapidement intentées. Quoi de plus logique pour des actionnaires qui ont vu leur capital divisé par 5 en deux semaines, sans vraie justification.

Si Votron and co avaient sérieusement mis à mal l’institution Fortis, Leterme, Reynders and co l’ont tout simplement enterrée!

Dans ce dossier, il reste juste à espérer que la justice fasse toute la lumière sur le pourquoi du comment… Malheureusement, ca ne nous rendra ni le Congo, ni probablement Fortis…

Votre opinion?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :