La mort des symboles…

Suite de mes posts New-Yorkais… La mort des symboles. Sur le montage photo ci-dessous, on voit ces marques, ces entreprises autrefois symboles de force, prospérité, sérieux, solidité, rigueur, fiabilité, prédictibilité, bref des entreprises faisant figure d’institutions.

Et pourtant, l’Histoire ne nous a-t-elle pas déjà tout appris depuis longtemps? Ovide écrivait déjà en l’an 1 « Daedalus interea Creten longumque perosus« , le premier vers de Dédale et Icare où Icare s’écrase en flammes après avoir voulu s’approcher trop près du Soleil.

Ou encore Jean de La Fontaine, qui contait la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf; ou enfin ne dit-on pas que les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel…

Mais malgré ça, l’Homme s’est encore cru plus fort que tout, plus fort que la raison, plus fort que le rationnel, et une fois de plus s’est réveillé nu et bête, face à lui même…

Résultat, aujourd’hui, ces symboles sont synonymes de ruine, de mensonge, de jeu, de tromperie, d’abus, de spéculation déplacée, d’échec, j’en passe et des meilleures…

On ne peut même pas espérer que cela serve de leçon, juste de garde fou, pour quelques années seulement. C’est toujours ça de pris…

De la gloire à la débâcle en quelques semaines...

De la gloire à la débâcle en quelques semaines...

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :