Utiliser Time Machine avec un disque dur en reseau…

7 novembre 2008

timemachine_icon20071016Voilà… En attendant que Mr et Mme Pomme veuillent bien dire au petit Steve qu’il se magne de faire developper ça en standard, il fallait bien trouver une solution…

Après pas mal de Googlages en tous genre et une énergie conséquente dépensée en commandes terminal, voici enfin LE truc qui est simple et qui marche…Maintenant, TM fait mon backup sur mon NAS.

Encore bravo à son auteur!!!

Expanding horizons: Time Machine Wireless Backup without Time Capsule

PS: oui, oui, j’ai 1000 posts en retard, mais je n’ai même pas encore eu le temps de charger mes photos de NY… Rendez-vous la semaine prochaine!

timemachine_arrows

Publicités

MobileMe et Time Machine – 2 flops d’Apple!

18 octobre 2008

Le titre en surprendra plus d’un, mais on a beau avoir un a priori plus que positif pour les produits Apple, on n’en reste pas moins un utilisateur critique.

J’avais précédemment posté concernant mes déboires avec MobileMe, et à ce jour, on ne peut pas dire que ça s’arrange… Tout d’abord, le support Apple s’est poliment confondu en excuses diverses et variées, c’est poli, c’est gentil mais ça ne résout pas mon problème 😛 . Ensuite, j’ai reçu – comme des milliers d’utilisateurs frustrés – une extension gratuite de 60 jours de mon abonnement. Idem, sympa, mais mon souci est toujours là.

Maintenant, et suite à mon insistance, je m’entends dire que si j’utlise outlook, ça devrait marcher, sauf si j’utilise Outlook avec un serveur Exchange. Là, la coupe est pleine!! On se moque de qui???

Exchange a environ 70% du marché mondial en serveur email, et tout de go, Apple déclare ne pas le supporter. C’est purement et simplement de la publicité mensongère sur le site d’Apple où sont vantés les mérites de MobileMe.

Je l’ai bien évidemment fait remarquer au support – toujours très poli par ailleurs – on verra ce qu’ils en disent! Il semble en tout cas évident que le renouvellement de mon abonnement MobileMe est loin d’être acquis…

Pour ne rien arranger dans mes déboires avec Apple, j’ai entretemps acquis un joli NAS, le Synology DS207+, dont je suis très content; mais quelle ne fut pas ma surprise de voir que Time Machine ne fonctionne pas avec un sotckage réseau. Ben alors, quel est le but???

Je veux bien comprendre qu’Apple veuille pousser Time Capsule en avant; mais avec le fait que Time Capsule soit limité à 1To, cela revient à dire que tout utilisateur de parc d’Apple – par exemple une PME – se voit refuser les bienfaits de Time Machine sur son NAS… Affligeant!!!

Pour cette dernière coquille, espérons qu’Apple rectifie le tir, il suffirait d’une mise à jour du logiciel, mais en attendant, si vous avez un bon logiciel de backup sous OSX à recommander, je suis preneur!


Le T-Mobile G1, Google Phone… et après?

25 septembre 2008

Vous l’avez attendu, désiré (?), le voici! Le T-Mobile G1, premier Google Phone, ou plus exactement téléphone mobile fonctionnant avec Android, l’OS made in Google…

Côté technique, rien n’a l’air très neuf ni surprenant, un GSM 3G [toujours amusant vu la pitoyable couverture 3G aux US…], avec un bon appareil photo et un nouvel OS. L’appareil en lui-même est concu et fabriqué par HTC, vendu sous la marque T-mobile aux USA, avec un abonnement obligatoire de 2 ans.

C’est pour moi la première surprise… On vante les mérites de l’ouverture de Google par rapport a Apple qui dicte sa loi, y compris au niveau des développeurs (voir ici et ici); mais le G1 sera vendu dans un premier temps avec son abonnement forcé et simlocké s’il vous plait!

Peut-on dès lors dire que le Google Phone est libre… Pas vraiment… Si l’on voit bien l’intérêt de l’opérateur à cette vente conjointe – il se rattrappe après s’être fait souffler l’iPhone par AT&T – on le comprend un peu moins pour Google…

Pour Google, Android est certainement un cheval de Troie visant à augmenter ses revenus liés à la publicité en ligne au travers d’un canal de distribution qu’il utilisait finalement peu, donc en corrolaire, la stratégie serait d’imposer Android sur un maximum de terminaux, et non de le limiter…

Alors pourquoi? Pas vraiment de raison claire, mais soit il y avait un manque d’intérêt des constructeurs et/ou des opérateurs pour Android – mais cela semble difficilement concevable – soit Google s’est dit que se lier dans un premier temps a T-Mobile, un leader sur le marché US, lui permettrait de prendre la température de l’eau sans trop d’efforts ni de frais, vu que la promotion du dit appareil sera naturellement prise en charge par T-Mobile…

Quid de la suite? Pour Google, maximiser ses revenus pub passe par maximiser le nombre de terminaux sur lesquels son OS est installé… Il est fort à parier qu’au moment d’écrire ces lignes, des discussions sont déjà bien avancées avec les leaders mondiaux du mobile : Nokia, Samsung, SonyEricsson, Motorola… Même si chacun d’eux utilise son propre OS, ou emprunte Symbian ou Windows Mobile; un pourcentage des revenus générés par Android sur leurs mobiles pourrait sans doute les convaincre mieux qu’un grand débat sur ses fonctionalités, son ouverture et son côté révolutionnaire…

Du côté de Redmond, ca doit aussi s’activer pas mal, et même si l’annonce de l’avance de la sortie de la prochaine version de Windows Mobile fait un peu carabiniers d’Offenbach, la puissance financière de Microsoft incite à se méfier des réactions possibles… À suivre donc…

En tout cas, la guerre du mobile a bel et bien commencé…

Note : Je n’ai pas encore eu ce téléphone en main, si le design a l’air a priori moins avenant que celui d’un iPhone, je profiterai de mon voyage reporté à New-York pour tester la bête in situ. À rajouter à ma To-Do list… 🙂


Shopping list pour New-York…

16 septembre 2008

Avant le départ pour NY, une petite shopping list s’impose… Rien que des choses rigoureusement urgentes (hum, hum), vu que j’y retourne en janvier, en pleine période de solde$…

– Des écouteurs V-moda vibes duo pour mon iPhone


– Un dock pour iPhone/iPod avec récepteur FM. Les conseils sont plus que les bienvenus, pour le moment je craque sur ce Sony-ci… Inutile de me répéter qu’avec Podcast + iPhone/iPod, la radio FM est quasi inutile, je ne suis pas celui qu’il faut convaincre…


– Un support voiture pour mon iPhone – marre qu’il se balade sur la planche de bord… J’ai repéré celui-ci, mais encore une fois, si quelqu’un a une meilleure idée, feel free!

– A voir, mais des cartes CF pour mon Canon EOS 40D si et seulement si le prix est très avantageux, de même pour une seconde batterie…

– Des produits cosmétiques Kiehls, introuvables en Belgique, hors de prix à Paris, mais tellement efficaces pour ma peau de bébé que le rasoir enflamme… Sorry pour l’image virile, mais la combinaison de leur  gommage pré-rasage et de l’huile avant rasage fait que bibi ne s’égorge plus avec son rabot en donnant la chasse aux poils de barbe qui ont l’idée plus que saugrenue de pousser sous sa peau douce et délicate! 😀

– Un souvenir pour mes filles

– Un autre pour Madame

Et voici maintenant la liste – ô combien plus longue et coûteuse – des tentations à éviter…

– Un Macbook air

– Un Macbook tout court

– Une borne Timecapsule

– Un iPod Touch v2

– Un iPod Nano [on devrait copier le principe des interdits de Casino pour l’Apple Store…]

– Une visite chez Barney’s qui me ruinerait illico presto, tant les fringues qu’on y trouve sont superbes… Mais le costard à $8,000, euh, non pas cette fois…

– Un téléobjectif pour mon Canon 40D

– Une nouvelle paire d’Oliver Sweeney, qui me ruinerait aussi, mais qui restent les meilleures chaussures que j’ai jamais achetées et portées… Ca me coûte qu’elles soient Anglaises plutôt qu’Italiennes, mais so be it 😛 .

– Toute fringue ou paire de chaussure vue chez Saks ou Blomingdale’s

– Tout objet quasi convoité chez B&H, accessoirement le temple US de la photo et de la vidéo…

Cette liste est en construction, il y aura certainement – hélas pour mon portefeuille – des éléments qui viendront s’y ajouter d’ici mon départ ou pire, mon retour… Et je ne parle même pas des tentations sur place, mon hotel se situant pile en face de l’Apple Store 5th Avenue.

Dur métier, je sais, je sais, ne me plaignez pas trop…


L’iPod bientôt gratuit?

12 septembre 2008

Pendant qu’Apple dévoile une ligne de nouveaux iPod (nano, classic et touch) plutôt réussie, je suis tombé sur un article au titre certes provocateur, mais à la réflexion assez interpellant.

Pourquoi ne pas donner gratuitement les iPod, ou au moins un modèle de base? Certes, Apple a un historique au niveau des marges et des prix de vente, le mot promotion ou remise étant à jamais banni du vocabulaire de la firme de Cupertino, mais force est de consater que le modèle d’affaires d’Apple a évolué…

Lors de l’introduction de l’iPod, c’était clairement un nouvel object mis en vente, point. Depuis l’introdcution de l’Itunes Store et de l’AppStore plus récemment, le modèle devient un modèle certes toujours basé sur l’iPod en lui même, mais surtout sur la vente de musique, de vidéos et d’aplications.

Un modèle qui se rapproche de celui des imprimantes par exemple, basé sur la vente de consommables… Et si l’on pousse le parrallèle un rien, on voit comment le prix des imprimantes a évolué : là où l’on déboursait quasi 500€ pour une jet d’encre de base, aujourd’hui on peut acheter une imprimante photo pour dix fois moins!

Apple v-a-t-il franchir ce pas? Probablement pas, mais il va sans doute s’en rapprocher, petit à petit. D’abord en rendant sans doute son Nano compatible avec des applications, histoire d’avoir une plateforme de plus capable de les accueillir et donc de les acheter, ensuite en rognant ses prix au profit de la vente de musique, de vidéo et de software, largement plus rentable que celle de hardware…

À terme, je ne serais pas étonné de voir l’iPod Nano se vendre au prix du shuffle…

Et si on peut y penser, on peut sans doute le faire…

Why Doesn’t Apple Give Away iPods? – Seeking Alpha

PS : Si Nespresso voulait bien suivre le mouvement et diminuer le prix de ses machines, j’en mettrai une dans mon bureau, en plus de la cuisine, merci! 😀


Transformer son iPhone en disque externe!

10 septembre 2008

Voici une application totalement gratuite et carrément géniale! Elle permet de transformer votre iPhone en disque dur externe via le wi-fi, d’une part; et de lire la plupart des formats de documents d’autre part… Fini la clé USB éternellement égarée et/ou trop petite!

Air Sharing se trouve – naturellement – sur l’AppStore et est disponible gratuitement! Que demander de plus? Le partage via Bluetooth peut-être… On n’a pas toujours un réseau wi-fi sous la main 😦 .

Au niveau de lecture de documents, pas de souci majeur, tout passe, sauf le xlsx de Microsoft, mais comme beaucoup de monde envoie encore des xls, pas de souci… Merci encore a la bande à Bill d’avoir changé ses formats de fichiers : aucun intérêt si ce n’est faire chier son monde!

À essayer, et à commenter!


La naissance de l’iPub

24 août 2008
L'Audi A4 Driving Challenge, au firmament de l'App Store...

L'Audi A4 Driving Challenge, au firmament de l'App Store...

Il y a eu le soap opera, les jeux télés sponsorisés par les marques, les pubs via SMS, Bluetooth, les différents jeux sur le web, voici maintenant ce que j’appelle l’iPub, la première application iPhone à vocation publicitaire : l’Audi A4 Driving Challenge, disponible sur l’App Store.

Evolution naturelle dans le monde de la publicité, où les créatifs rivalisent d’ingéniosité pour atteindre leur cible, nous, enfin vous… Et pour une première sur iPhone, c’est un succès! Elle est l’application la plus téléchargée depuis la fin de cette après-midi…

Au delà de l’effet d’annonce, il faut bien avouer que l’intérêt de l’application est plus que limité, faut-il y voir une menace à la liberté individuelle? Probablement pas; le téléchargement de l’application reste une initiative individuelle (pull), plutôt qu’une application qui s’impose à l’utilisateur (push).

Faut-il y voir une révolution? Non plus! Une fois la surprise passée, les publicitaires désireux d’utiliser la plateforme devront non seulement rendre l’application disponible, mais surtout susciter l’intérêt du public-cible. Sans cela, l’application restera une bouteille perdue dans l’océan de l’App Store… Le plus difficile commence demain 🙂 …