Domaine Combier – Clos des Grives 2001

10 septembre 2008

Voici un domaine qui pratique l’agriculture biologique depuis les années 1970, le Domaine Combier. Le domaine produit de très beaux Crozes-Hermitage, avec une bonne aptitude à la garde… Je possède des bouteilles de plusieurs millésimes, j’ai choisi pour cette dégustation un 2001, une très bonne années en Rhône Nord…

Domaine Combier – Crozes Hermitage – Clos des Grives 2001

Le haut de gamme de chez Combier, une sélection parcellaire de vieilles vignes en fait… Au niveau visuel, la robe est rouge foncée, tirant vers le pourpre. Elle est moyennement dense, normal pour un Crozes, et il y reste un peu de dépôt, toujours relativement normal pour un vin bio…

Au niveau olfactif, on remarque les fruits rouges, les baies et un léger boisé. En bouche, le vin offre une belle matière, des tanins fondus et une longueur presque surprenante… Un vin riche, qui se suffit à lui même, et qui procure un plaisir intense… Un vrai régal!

Le fameux Clos des Grives

Le fameux Clos des Grives

Pour les amis Belges, on trouve ce flacon à la Cave des Oblats, où l’accueil de David Michel est toujours aussi sympa.

Publicités

Crozes Hermitage Blanc 2004 – Domaine Belle

23 juillet 2008

Un post bref pour un vin que j’ai deguste la semaine passee… Desole, pas de photo ce coup-ci…

Crozes Hermitage Blanc 2004 – Domaine Belle

Le Crozes-Hermitage blanc n’est pas specialement connu, on connait en general le rouge, mais le blanc n’est pas initeressant… J’avais l’an dernier ouvert une bouteille de chez Jaboulet (La mule blanche 2001) et elle m’avait laisse un excellent souvenir.

Le domaine Belle est prometteur – selon mon caviste – et j’ai donc acquis du C-H blanc 2004 et de l’Hermitage rouge 2003, que je vais laisser encore un peu vieillir.

Premiere suprise : le bouchon, un Nomacorc (youpeee, c’est du Belge!). Pas de souci, c’ est de la qualite, mais je me souviens qu’ils ne sont pas fait pour la longue garde, et j’aime plutot les vins blancs apres quelques annees de cave que tres jeunes… Un bref saut sur le site de Nomacorc me rassure, il tiendra 6 bonnes annees, ca devrait aller pour un Crozes… Stress sur mes Hermitage du meme domaine, saut a la cave pour constater que ceux-ci ont des bouchons en Liege… Ouf!

La degustation proprement dite est interessante.  La robe est presque doree, un peu d’eclat. Le vin est tres vif d’emblee, avec une forte acidite et des aromes de fleurs assez discrets. En s’aerant (et donc se rechauffant) un peu, ces memes notes florales se revelent d’avantage, avec une finale legerement epicee…

Au passage, ceci confirme tout le mal que je pense du service des vins blancs, souvent proposes beaucoup trop frais (voire froids!). L’ideal reste le service a la temperature (theorique) de cave, aux alentours des 12 degres… Sorti du frigo, un vin vous anesthesie proprement les papilles, et a ce compte la, on vous fera passer un petit chardonnay pour un grand Meursault 😦

En conclusion, un vin abordable, caracteristique de l’appellation, mais que je trouve encore trop jeune, trop sur l’acide [enfin pour moi]. Je vais laisser les quelques bouteilles restantes en cave pendant encore un an, et regouter…